Liga 2018, le FC Barcelone en route pour le titre

stade-barcelone-liga

Tous les passionnés de football suivent la Liga, c’est en effet l’un des championnats les plus attractifs d’Europe avec comme têtes d’affiche indétrônables les deux clubs mythiques que sont le Real et le Barça. Après un début de saison difficile et un flot de critiques, les Madrilènes entraînés par Zinédine Zidane sont en bonne position pour se qualifier en demi-finale de la Champions League. Mais le championnat semble déjà perdu au profit du FC Barcelone qui caracole en tête et devrait également se qualifier sans soucis pour les demi-finales de Champions League.

Une saison 2017-2018 sous emprise catalane

Après avoir échoué à trois points du Real dans la course au titre l’an dernier, et ce malgré une fin de saison exceptionnelle avec 7 victoires consécutives, les Blaugranas ont repris le dessus cette année et rien ne semble pouvoir les arrêter. En battant Leganés 3-1 avec un triplé de Messi, Ils ont en effet égalé lors de la 31e journée le record d’invincibilité détenu par la Real Sociedad avec 38 matchs de championnat consécutifs sans défaites. Avec 11 points d’avance sur le deuxième l’Atlético Madrid, 14 points d’avance sur Valence et 15 sur le Real, les pronostics Liga 2018 semblent assez évidents.

Et le meilleur marqueur de l’histoire de la Liga est…

lionel messi liga

C’est le génie argentin Lionel Messi qui occupe cette place avec 375 réalisations au 31 mars 2018. Il devance l’autre icône du championnat espagnol, Cristiano Ronaldo, qui totalise 307 buts. Mais il faut relativiser ce classement puisque Messi a rejoint la Liga en 2004 alors que Ronaldo n’est arrivé en provenance d’Angleterre qu’en 2009. Une chose est certaine, les supporters dont la chance de voir évoluer deux joueurs qui sont d’ores et déjà entrés dans la légende du football.

Le classement des buteurs 2017-2018

On prend les mêmes et on recommence. Avec 29 buts pour 30 matchs joués en 31 journées, Lionel Messi semble sur une autre planète. Il est suivi par CR7 avec 23 buts en 24 matchs et un ratio identique à celui de l’Argentin.