Des polémiques sur la Coupe du Monde 2022 au Qatar

Le Qatar est actuellement la cible de différentes sortes de critiques à cause de son accueil du mondial 2022.

Nombreux sont les détracteurs qui dénoncent non seulement un calendrier inadapté, mais aussi un budget d’organisation trop élevé. Par ailleurs, les conditions de travail dans les chantiers de construction d’infrastructures pour la préparation de l’évènement sont déclarées « drastiques ».

Mondial de Foot 2022 au Qatar
Mondial de Foot 2022 au Qatar

 

Coupe du monde au Qatar, jouée en hiver ?

Mondial de Foot 2022 au QatarLe Qatar pourrait déroger à la pratique de la FIFA concernant l’organisation des mondiaux de football. En effet, il est habituel que les rencontres commencent début juin et se terminent à la mi-juillet. Cependant, les Qataris ont proposé un calendrier qui tombe en hiver, soit du 26 novembre au 23 décembre 2022. Un groupe de travail au sein de la fédération internationale du football travaillerait même sur cette éventualité. Mais la confirmation d’une telle décision risque de soulever la colère des organisateurs de matchs de ligue nationale. Effectivement, ces dates pourraient perturber les divers championnats nationaux.

 

Un budget colossal

Si le Brésil avait investi près de 14 milliards d’euros pour l’organisation de la dernière édition de la coupe du monde, le Qatar lui annonce des dépenses allant jusqu’à 188,9 milliards d’euros. Ce qui est l’équivalent de son PIB annuel. Au programme de ce montant, des fonds qui seront destinés à la construction de stades, hôtels et surtout d’une ville entière baptisée Lusail. Beaucoup craignent ainsi la survenance de violentes manifestations.

Lusail Iconic Stadium
Lusail Iconic Stadium
Stade Al Rayyan - Mondial 2022 Qatar
Stade Al Rayyan

Mondial 2022 au Qatar, la sécurité des ouvriers remise en question

Le Qatar est aussi pointé du doigt par les organismes internationaux sur la manière dont il traite les ouvriers travaillant dans les chantiers pour la coupe du monde 2022. Jusqu’ici, des rapports ont avancé pas moins de 1 200 décès pour cause d’accidents de travail. À cela s’ajoutent des retards de paiement de salaire pouvant aller jusqu’à 1 an ou encore des vols de passeport. Il est à noter que la majorité des personnes employées par les entreprises ayant obtenu du contrat auprès de l’autorité locale sont originaires de la Chine, d’Inde et de la Turquie.

Bref, face à ces réactions, le Qatar devrait faire mieux pour améliorer son image afin de s’assurer du bon déroulement du mondial 2022.

 

Sources Photos :
Wikimedia/Mieslogo
http://football.wikia.com/wiki/File:Qatar_2022_bid_logo.png
http://fr.fifa.com/worldcup/qatar2022/