Rallye d’Argentine 2015 : Sébastien Ogier contraint à l’abandon

Le dernier championnat de rallye d’Argentine a été un véritable cauchemar pour Sébastien Ogier.

Le dernier championnat de rallye d’Argentine a été un véritable cauchemar pour Sébastien Ogier. Le Français de 31 ans a perdu toutes ses chances de triompher en raison d’une immobilisation de son Polo.

Il était près tout près de la victoire…

Sébastien Ogier, le double champion du monde a été victime d’une panne de son Polo.

Leader des trois épreuves du tournoi, Ogier n’a pas pu effectuer le 4 sur 4. Et pour cause, le double champion du monde a été victime d’une panne de son rallye « Polo ». Le problème s’est manifesté au 46e kilomètre de la SS2. Ce qui a dû l’obliger a abandonné la 2e spéciale. D’après un porte-parole de Volkswagen, il ne s’agissait pas d’un accident. Il a donc fallu attendre que la voiture soit remorquée pour savoir que l’ennui venait du système d’éjection. En tout cas, si cela ne n’avait pas eu lieu, le Gapençais aurait pu se trouver en 1ere place lors de ce championnat qui s’est déroulé du 23 au 26 avril dernier en Argentine.

Une sanction de 35 minutes lui a en plus coûté cher

Outre cette panne de son véhicule, Sébastien Ogier a vu ses chances diminuer encore plus à cause d’une pénalité de 35 minutes. Il a été sanctionné pour avoir abandonné la 2e spéciale. Il a pu cependant, reprendre les pistes samedi. Malheureusement, son véhicule était loin de sa performance initiale, malgré l’objectif de dominer la dernière Power Stage du tournoi. À vrai dire, Ogier avait remporté l’étape intermédiaire de cette spéciale. Un moindre mal qui l’a permis de conserver sa 1ere  position dans le classement général, devant Mads Ostberg qui se trouve désormais à 30 points du français.

La chance a tourné en faveur des Citroën

Les pilotes de chez Citroën ont profité de cette absence de Sébastien Ogier pour régner sur le sol argentin. Ainsi, le Britannique Kris Meeke, qui était au volant d’un DS3, a remporté la victoire. D’autant plus qu’il avait mené la course depuis la journée du vendredi 24 avril. Derrière lui se trouvait le Norvégien Mads Ostberg qui conduisait aussi un Citroën. La marque française a donc réalisé un doublé.

Reste à savoir si Sébastien Ogier pourra vite se remettre de cet échec.

 Source photos:

https://www.en.wikipedia.org/wiki/User : Tony Welam

https://www.en.wikipedia.org/wiki/User : Florival fr

https://upload.wikimedia.org/wikipedia